Nouveau blog, nouvelle peau ?

passage sombre


Je n’avais plus donné signe de vie depuis l’année dernière. Du moins, sur l’aspect créatif et surtout sur la suite des événements à donner.


Une page s’est tournée.

A regret ? Pas tant que cela puisqu'un petit quelque chose restait en suspens là-bas, sur l’autre espace. Il y avait comme un goût d’inachevé. Mais quoi ?
Je ne sais pas vraiment. Comme si ma place n’était pas à cet endroit. Le coup du sort ?

A vrai dire, la plupart de celles et ceux qui tomberont sur cet article ne connaissent pas cet ancien blog puisque je n'en avais pas fait la "promotion". Je ne vais pas revenir sur les obscures raisons qui me poussèrent à claquer la porte d’Eklablog.
Non, l’heure est à l’harmonisation des données.


La perfection n’existe pas !

Alors, me voilà partie sur les chemins tortueux du web à la poursuite d’un idéal où posé mes bagages. Mes breloques, perles, pierres, photos et mes quelques pensées. Il fallait que ça me ressemble, que je m’y sente à l’aise, que je me décide à ouvrir un peu plus intimement les portes de mon antre créatif. Ce lieu sombre, mystérieux et parfois même dangereux. Vous le découvrirez au fur et à mesure. Mais n’aie crainte voyageur, je prends toujours grand soin de mes hôtes.

J’ai bien compris que la tâche serait ardue. Je n’ai pourtant pas désespéré ! Je suis ainsi.
Très vite, la simplicité de blogger me séduit. Et je m’attèle à créer un environnement proche de mon univers. Naturel, simple et peut-être un peu sombre. C’est ainsi que naquit ce blog.


Mon périple ne s’arrête pas là.

Non, il aurait été bien trop aisé. Mon âme parfois tourmentée, me murmure à l’oreille quelques idées. Celles dont on ne voit pas toujours la finalité.
Je suis alors perdue. Et durant ces instants suspendus, je m’interroge. J’évolue, péniblement, lentement. Vous l’aurez très certainement remarqué, j’imagine. Un an à tergiverser, à ajourner.
Jusqu’à ce jour, où comme par enchantement, mon Esprit-guide décida que la création et l’échange dans le partage devaient à nouveau renaître, tel un phénix.


Quelle direction prendre ?

Je vous explique dans mon A propos, m’intéresser à plusieurs domaines. On ne se résume rarement qu’à un seul domaine, n’est-ce pas ? Ou deviendrions-nous alors une simple caricature de nous-même ? C’est effrayant quand on y pense !

Je souhaite ainsi, avec ce nouvel espace, non seulement vous montrer mon travail créatif mais aussi tout ce qui y touche, de près ou de loin. Ce qui m’inspire, ce qui me trouble, ce qui me m’invite à aller de l’avant, ce qui m’enchante, ce qui m’interpelle, ce qui ouvre en moi une porte sur le subtil. En quelques mots, un blog ouvert. 

En attendant, je vous propose de relire mes anciens articles (légèrement remaniés) ou de les découvrir. Vous pouvez choisir de me suivre via la newsletter et ainsi vous tenir informer des nouveaux articles (et recevoir mon guide pratique sur l'entretien des bijoux). La page facebook à peine créée, je vous invite à l'aimer et à la partager si elle correspond à vos goûts. J'ai également ouvert un compte instagram dédié à ce blog. Là encore, vous savez quoi faire ;)
Enfin, il me reste à faire renaître la boutique, qui à ce jour est tapie dans l’ombre, sur l’autre rive… 







source image : http://annainneverland.canalblog.com/archives/2014/04/07/29607439.html

Voyage en imaginaire... Poèmes Féeriques


Aujourd’hui, j’inaugure avec vous une nouvelle rubrique. Celle de mes voyages en imaginaire.
En me présentant, je vous ai livré ma passion pour la féérie. J’ai naturellement souhaité vous faire découvrir quelques-unes de mes lectures associées aux vastes mondes du petit peuple.
Ainsi, me voici devant vous avec un petit ouvrage pour débuter nos balades immergées.

Bague Leucosie - La blanche créature



A l'origine, je réalisais une bague similaire pour une personne chère à mon coeur. Pour l'aider sur le chemin de l'acceptation de soi. Tortueux cheminement lorsque celui-ci s'accompagne d'un handicap.
Je n'avais pas pour objectif de lui accoler un nom, une identité propre. J'en confectionnai une autre, cette fois, pour mon plaisir personnel. Dans l'optique de créer comme une sorte de lien mystique entre-nous. Pour qu'à chaque regard posé, nous nous rappelions notre soutien indéfectible l'une envers l'autre.


Puis, à force de porter cette bague, je me suis rangée à l'idée d'en proposer quelques autres. Leucosie, cette bague aux reflets si subtils tantôt bleutés, tantôt cuivrés, s'offre comme une ode destinée à l'acceptation de soi. Il est dit que sous certaines lueurs, il serait même possible d'entrevoir la Blanche Créature.

Mythe ou réalité ? Il appartiendra à chacun de lever ce mystère...





Un peu d'histoire

A l'origine, Leucosie (Λευκωσία) est une sirène de la mythologie gréco-romaine.
Elle serait la fille du dieu-fleuve Achéloos et de la Muse Calliope. Sœur de Parthénope et de Ligée, son nom signifie « la blanche créature ».






Le parcours créatif

C'est sous l'égide de cette célèbre sirène que naquit cette bague cabochon de taille 18 x 25mm.
Elle est issue du croisement de plusieurs vernis.
L'un blanc, pour le fond. L'autre, irisé aux reflets bleu ciel et cuivré. Enfin, le dernier, avec ses inclusions de paillettes d'une collection spécialement nommée "sirene".
Pour s'ajuster à son porteur, elle est ornée d'une dentelle en métal argenté réglable sur son anneau.
Elle est garantie sans nickel et sang plomb.




Actuellement, cette bague n'apparaît plus sur la boutique puisqu'il s'agit du modèle d'une ancienne collection. Je vous invite à me contacter via la messagerie si vous souhaitez vous en procurez. 
Merci de votre compréhension.

Bague Coquelicot - L'ardeur fragile



C'est ainsi qu'une jeune fille vit s'endormir son septième été... 
Je vous présentais sur l'ancien blog une création unique réalisée pour l'anniversaire d'une jeune fée.
Cette bague, inspirée d'un champ de coquelicot, est à mon sens, une représentation qui convient parfaitement à cette demoiselle.  Son caractère, à la fois sauvage, presque indomptable est pourtant sensible et délicat. Et le rouge lui va si bien !




Le coquelicot, si vulnérable qu’on ne peut le cueillir sans le tuer, et pourtant si persévérant qu’il sait s‘enraciner n‘importe où et refleurir chaque année.
A l'instar de cette fleur, notre belle demoiselle dissimule sous son apparente fragilité, une grande résistance.







Un peu d'histoire

Chez les grecs, la fleur relève d’un mythe où Morphée, Dieu des Songes, inquiet de voir Déméter lasse de rechercher sa fille Perséphone, lui offre un bouquet de coquelicots pour s’endormir.
Morphée utilisait cette fleur pour plonger quiconque dans un profond sommeil.
Souhaitons que notre bon Morphée lui fasse faire de beaux rêves, et espérons qu'ils se réalisent... 






Le parcours créatif

Cette bague cabochon est de taille 18 x 25mm. Réglable, elle est ornée d'une dentelle en métal argenté sur son anneau. Elle est garantie sans nickel et sans plomb.
Sa décoration a été réalisée à la peinture et représente comme vous l'avez déjà deviné, plusieurs coquelicots s'élevant vers ce ciel parsemé de nuages.
Des paillettes ont été ajoutées au cœur des fleurs, des nuages et de l'herbe, rappel du passage des fées en ce lieu...




Étant un exemplaire unique, cette bague n'apparaît pas sur la boutique. Je vous invite donc à me contacter via la messagerie si vous souhaitez que nous discutions d'un modèle à réaliser. 
Merci de votre compréhension.

Parure Licorne endormie et Nuage étoilé



Je vous présente une parure réalisée il y a quelques années, pour les dix ans de ma filleule.
Celles et ceux qui me suivent sur mon autre blog Les Secrets d'Esmerine, ont très certainement déjà vu cette création.
Pour celles et ceux qui ne la connaissent pas encore, c'est le moment de se rattraper ;)




Comme je me suis déjà expliquée dans ce précédent article, c'est à la demande de la maman que j'ai eu l'honneur et le plaisir de créer le cadeau d'anniversaire de ma filleule.
Ma douce étant une jolie blonde aux rêves plein la tête, doublée d'une cavalière hors pair, j'ai décidé de lui confectionner un pendentif nommé "Licorne endormie", symbolisant sa passion pour les chevaux, avec une pointe de féérie en plus pour la touche originale.
Et puisque nous savons tous que les chevauchées les plus intrépides prennent vie la nuit, j'y ai ajouté une bague "Nuage étoilé".




Pour que ses rêves puissent un jour devenir réalité, ces bijoux seront toujours là pour lui rappeler combien il est essentiel de croire en sa bonne étoile...
Souhaitons-lui tout le bonheur du monde !






Le parcours créatif

Cette parure est confectionnée en pâte polymère. Elle a été peinte à la main à la peinture acrylique. J'y ai ajouté quelques paillettes pour apporter un effet scintillant à cette composition.
Elle a ensuite été vernis pour apporter brillance et éclat à ces bijoux.




Cette parure n'apparaît pas sur la boutique puisqu'il s'agit d'un modèle unique. 
Merci de votre compréhension.